Recherche avancée

Prix

0 - 3318 €

Marques

Combustible

Longueurs des Bûches

Puissance

Flamme verte

Compatible RT2012

Hauteur

14 - 1895

Largeur

33 - 1600

Diamètre

Poids

0 - 240

Nombre de personnes

Intérieur

Conseils pour choisir son conduit de cheminée

Lorsque vous investissez dans un appareil à bois ou à granule, la performance de chauffe de l’appareil n’est pas le seul élément pris en compte. Chez ERE Energies, nous savons qu’un conduit de fumée bien dimensionné, approprié et installé dans les règles de l’art est gage de performance. Il doit respecter certaines normes comme la norme NF DTU 24.1. C’est pour cela que nous allons vous donner quelques astuces pour vous aider dans votre sélection. Vous devez bien comprendre les principales pièces de l'installation.

La sortie de toit

Abusivement appelée « cheminée » parfois, la sortie de toit correspond à la partie extérieure visible. Sa position et sa hauteur doivent respecter certaines règles et dépendront notamment de la pente du toit et des distances la séparant de l’environnement immédiat.

Norme NF DTU 24.1 cheminée feu - ERE Energies

Le conduit de fumée

Avant d’envisager la pose d’un poêle ou d’une cheminée, il est indispensable de faire un état des lieux sur la configuration du conduit duquel sortiront les fumées. Plusieurs cas de figure existent :

  • aucun conduit n’est en place,
  • un conduit métallique existe,
  • vous avez un conduit traditionnel, en brique par exemple.

Si aucun conduit

Dans le premier cas, il sera évidemment nécessaire de le créer. Vous avez alors 2 possibilités : soit en boisseau maçonné ou soit en conduit métallique. Préférez la version inox/inox plutôt pour une installation extérieure (pour des raisons esthétiques, vous avez la possibilité de les avoir dans la couleur de votre choix). Optez pour la version inox/galva ou en alu pour une installation intérieur (pour des raisons esthétiques, vous avez l'opportunité de de les avoir dans la couleur de votre choix).

Si un conduit métallique existe

Dans le deuxième, vous avez de la chance ! Il suffira de raccorder votre appareil de chauffage au bois à ce conduit.

Si un conduit traditionnel est présent

 Vous devrez probablement « tuber » (insérer un tubage) ce conduit avant d’envisager un raccordement à l’appareil. Si vous avez besoin de renseignement à ce sujet, n'hésitez pas à nous contacter par mail. Nous vous répondrons rapidement. 

Le raccordement

On appelle raccordement de cheminée le lien entre le poêle ou l’insert d’une part, et le conduit de fumée d’autre part. Dans le cas d’un poêle à bois par exemple, le raccordement est visible : il s’agit du tuyau de poêle. Son installation obéit là aussi à des règles précises que le poseur devra prendre en compte. Retrouvez tous nos conseils pour choisir votre poêle à bois sur notre site.

Les distances de sécurité

La température de l’appareil de chauffage jusqu’à la sortie de toit pouvant être très élevée, il est impératif d’éloigner tout matériau combustible de ces sources de chaleur. C’est pourquoi des normes de conduit de cheminée très précises imposent des distances de sécurité, notamment lorsqu’un conduit de fumée traverse un plancher. C’est aussi en vertu de ces règles qu’on ne peut pas rapprocher un poêle du mur comme on l’avait imaginé !

L’arrivée d’air

L’arrivée d’air frais est obligatoire et stipulée dans toutes les notices des constructeurs. Elle sera indirecte sur les poêles à bois non raccordable et direct si raccordé au poêle. Vous trouverez plus d'informations dans nos kits présents sur nos pages produit.


Remonter